Logo du centre

Expositions antérieures

Montagnes électriques

Thomas Kneubühler

27 Novembre 2010 — 26 Février 2011

Les Montagnes électriques du Montréalais d’origine suisse exposent des paysages de nuit. Mais lesquels ? Dans ces déroutants pèlerinages nocturnes, l’artiste capture l’image mystérieuse et magique de centres de ski. Derrière les guirlandes d’ampoules électriques qui scintillent dans la noirceur laurentienne et éclairent les sommets enneigés, l’on redécouvre les monts Chantecler, Olympia ou Saint-Sauveur tandis que la lumière dérobe à la montagne sa nature sauvage. Des clairs-obscurs intrigants et équivoques règnent au milieu des photos. Points de vue critiques ? La vision contrastante de la nature et de ses artifices y est aussi troublante que fascinante pour l’œil et l’esprit. Fasciné par la lumière artificielle dans les paysages naturels, l’artiste qui a grandi dans les Alpes suisses raconte son propre étonnement « la première fois que je suis venu au Canada, je me souviens d’avoir conduit sur l’autoroute. Les montagnes de lumière ressemblaient pour moi à un paysage surréaliste – semblable à une installation ou un projet de land art ».

En continuité avec la série Office 2000 où Kneubühler exhibait des édifices entièrement éclairés dressés dans la nuit montréalaise, Montagnes électriques n’est pas sans questionner, à nouveau, cette dépense d’énergie, empreinte de la modernité et de la technologie, emblème d’une société de spectacle ou de la folle envie de voir à tout prix. Ici, ces Montagnes électriques montrent leur autre versant. En même temps, Switch, une œuvre vidéo qui s’ajoute aux images photographiques laisse voir un centre de ski dont s’éteint la lumière.



Devenez un ami du centre

Inscrivez-vous à la l'infolettre

Le Centre remercie la municipalité de Val-David pour son soutien financier ainsi que le CALQ et la MRC des Laurentides.      

Desjardins Loisir Clause Cousineau Quebec   

Infolettre




Merci!

Merci pour votre inscription. Vous recevrez les prochaines infolettres.

Fermer cette fenêtre